Le forum des compagnons de Valérien

Association de reconstitution de la période 1180-1220 aux alentours de Nancy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pince à épiler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Pince à épiler   Sam 28 Juin - 18:58

En rapport avec les idées que veulent développer en animation Léonore et Eloïse sur les cosmétiques et l'hygiène, j'ai trouvé des choses fort intéressantes sur l'épilation :

L'épilation à l'époque Gréco-Romaine

Aux environs du 5ième siècle avant J-C, on observe une extension progressive de l'épilation à toutes les couches de la société en Occident. Dans le monde gréco-romain, l'épilation était considérée comme allant de soi : les barbiers de la Grèce antique, organisés sous la forme d'une véritable corporation, pratiquaient l'épilation aussi bien pour les classes sociales aisées que pour les esclaves, dans leurs échoppes comme à domicile.

Les pratiques en vigueur sous l'empire romain attestent de la même culture de l'épilation. Les Romains fréquentaient assidûment les thermes pour les soins corporels qui y étaient dispensés et la plupart des hommes de la bourgeoisie se faisaient régulièrement épiler les jambes avant de les mettre en valeur grâce au port de la tunique courte. Mais pas seulement : certains hommes allaient même déjà jusqu'à pratiquer l'épilation intégrale. Parmi les exemples célèbres, on citera l'empereur Auguste qui pratiquait l'épilation en 63 avant notre ère ou encore Popée, la compagne de l'empereur Néron, qui se faisait épiler la poitrine, les aisselles, les jambes, les bras, la lèvre supérieure et le nez, anecdotes qui sont tirées de textes anciens découverts dans les ruines de Pompéi.

Les méthodes d'épilation utilisées allaient alors du « brûlage » des poils à l'aide de coquilles de noix incandescentes, à l'arrachage par l'application d'une préparation à base de résine de pin, en passant par l'épilation des sourcils au sang de chauve-souris. Recettes qui perdureront jusqu'au Moyen Age.


L'épilation, de la chute de l'empire romain jusqu'aux croisades

Au début de l'ère chrétienne, la pratique de l'épilation continue de se répandre, y compris en Gaule. Les fouilles archéologiques effectuées sur la plupart des sépultures féminines datant de cette époque ont permis de mettre à jour des quantités impressionnantes de pinces à épiler, attestant de l'intérêt suscité par l'épilation chez nos ancêtres. Mais la chute de l'Empire romain, en 476 après J-C, portera un coup d'arrêt à cette mode de l'épilation et les poils retrouveront progressivement grâce aux yeux des Occidentaux, ce pendant près de 5 siècles.

Il faudra donc attendre l'issue des croisades chrétiennes du Moyen Âge, qui auront lieu entre le XIe et le XIIIe siècles après J-C, pour voir l'Occident renouer avec la tradition de l'épilation. Tout au long de leurs conquêtes en Orient et en Afrique, les chevaliers francs rencontrent des femmes épilées et rapportent en Occident les usages empruntés aux populations alors conquises, comme les bains en étuve (hammam) et l'épilation. A cette époque, celle-ci concernait essentiellement le front, les aisselles, parfois le pubis et était pratiquée avec des préparations à base cires chaudes d'abeille, de sucre et de gommes végétales naturelles. La technique de "l'épilation à l'Orientale" allait progressivement gagner toutes les cours d'Europe.





Il semblerait que la plupart des femmes possédaient une pince à épiler. Voici à quoi cela ressemblait :

Parmi ces objets, il y a des pinces à épiler de l'époque gallo-romaine :




Une autre pince à épiler gallo-romaine :




Une pince à épiler mérovingienne (elle fait 7 cm de long ; de nombreux autres modèles existent) :




Plus intéressant, une pince à épiler du XIe siècle, trouvée en fouille dans le Calvados. Elle fait 51 mm de long pour 5 mm de largeur maxi et elle est en alliage cuivreux :





Et enfin, ce qui nous intéresse le plus, une pince à épiler de la deuxième moitié du XIIe siècle, trouvée en fouille dans le Calvados. Elle est très petite, puisque sa longueur est de 38 mm, et que sa largeur maximale est de 5 mm. Elle est réalisée dans une tôle en alliage cuivreux replié sur elle-même :





Voilà, ça n'a pas l'air trop compliqué à fabriquer. Ça vous intéresse, Léonore et Eloïse ? Ça serait pas mal à se fabriquer, non ?


Autre pince à épiler, du XIIIe-XIVe siècle, trouvée en fouilles au château de Parthenay (Deux-Sèvres) : elle est en bronze et fait 47 mm de long sur 4 mm de large ; elle aussi est réalisée dans une feuille de bronze pliée :





Sinon, d'autres pièce archéo un peu différentes, retrouvées en Angleterre cette fois :



1. (en haut). XIIe - XIIIe siècle
Pince à épiler faite d'un ruban de métal replié pour former, à une extrémité, une petite boucle de suspension, et à l'autre, deux branches déformées maintenues par une bague. La partie supérieure est ornée d'entailles profondes formant un motif ondulé. Au-dessous de la bague, les extrémités sont aplaties et ornées d'un motif incisé en zigzags.
Dimensions: L.96, H.5, l. 4mm

2. (en bas). Début du XIIe siècle
Pince à épiler fabriquée à partir d'un ruban de métal de section rectangulaire formant une boucle à l'extrémité supérieure et deux branches, à l'extrémité inférieure, écartées pour donner un effet de ressort et maintenues par une bague. La pince est ornée sur les deux côtés de lignes exécutées à la roulette Les deux arêtes sont entaillées d'encoches.
Dimensions: L.78, H.4, l. 2mm

_________________


Dernière édition par Godefroy de Nancey le Sam 28 Juin - 19:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Sam 28 Juin - 19:01

Un autre truc concernant l'hygiène du corps féminin ; ce n'est pas de l'épilation, mais ça reste assez proche quand même. C'est un témoignage de l'usage de forces pour se faire le maillot, d'après un bas-relief de 1185 :


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Sam 28 Juin - 19:35

J'ai encore trouvé une planche d'objets trouvés en fouille à Douai (59) :




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
adalberon
Forgeron


Masculin Nombre de messages : 1425
Age : 29
Localisation : Moselle, Gerbécourt
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Sam 28 Juin - 20:41

simpatique si tu veut que j'en fasse faite signe je le ferait en anim car c'est simple comme truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yhoko-kurama.skyblog.com
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Sam 28 Juin - 21:49

Je pense que oui, ça devrait intéresser Léonore et Eloïse !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
halvard
Insgenior


Masculin Nombre de messages : 929
Age : 27
Localisation : Aix-en-Provence / Nancy
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Lun 30 Juin - 0:14

[EDIT BERTRAND : Commentaire superflu...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse
Comte


Féminin Nombre de messages : 150
Age : 37
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Lun 30 Juin - 9:41

C'est bien intéressant. Où as-tu trouvé tout ça?

Ce serait effectivement bien de refaire une pince à épiler et un cure oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cuisine-medievale.over-blog.com
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Lun 30 Juin - 10:42

Pour le cure-oreille, j'ai des infos aussi, et je sais d'ores et déjà qu'Adalbéron pourra en faire un aussi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Dim 13 Juil - 12:46

Encore des sources archéologiques de pinces à épiler :

C'est toujours en alliage de cuivre, ça date des XIIe-XIIIe, et ça a été retrouvé au château de la Madeleine à Chevreuse ( 78 ) :


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
adalberon
Forgeron


Masculin Nombre de messages : 1425
Age : 29
Localisation : Moselle, Gerbécourt
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Dim 13 Juil - 13:03

tu entend quoi par alliage de cuivre?

Bronze, cupro-alluminium, cuivre cianidrique, laiton?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yhoko-kurama.skyblog.com
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Dim 13 Juil - 13:20

Ben, je sais pas vraiment, c'est ce qui est écrit dans les notices archéo...

Le cupro-aluminium, c'est pas médiéval (l'aluminium, ça a été inventé au XIXe siècle), le cuivre cyanidrique non plus ; resterait plus que le bronze et le laiton... Mais si c'était ça, ça serait indiqué comme ça... Je pense que c'est un alliage genre bronze ou laiton, mais avec essentiellement du cuivre... En gros, je pense que c'est du cuivre, tout simplement, mais pas pur parce que trop mou, je suppose. On lui aurait rajouté un petit quelque chose pour que ça se tienne mieux, je pense... Ça se tient, comme supposition ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
adalberon
Forgeron


Masculin Nombre de messages : 1425
Age : 29
Localisation : Moselle, Gerbécourt
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Dim 13 Juil - 14:47

le cuivre mélanger au cyanure (cuicianidrique) remonte plus loin que le moyen age, meme avan l'antiquité je pense, mais moi le cyanure je n'y touche pas, pour des raison evidente.

le cyanure a pour effet de renforcé le cuivre et de le rendre plus dur.

va pour du bronze je pense que c'est le mieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yhoko-kurama.skyblog.com
Godefroy de Nancey
Chancelier


Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Dim 13 Juil - 15:26

Ah oui, au temps pour moi, tu as raison pour le cuivre cyanidrique...

Sinon, oui, le bronze est très bien. Tu peux en faire en bronze ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
adalberon
Forgeron


Masculin Nombre de messages : 1425
Age : 29
Localisation : Moselle, Gerbécourt
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Pince à épiler   Dim 13 Juil - 16:16

je poura mais sa seras pas pour tout de suite,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yhoko-kurama.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pince à épiler   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pince à épiler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cire à épiler
» Coupe de cheveux et la lune
» epilation vegan ?
» Des gros sourcils
» la barbe?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des compagnons de Valérien :: Reconstitution :: Archéologie-
Sauter vers: