Le forum des compagnons de Valérien

Association de reconstitution de la période 1180-1220 aux alentours de Nancy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'amitié au Moyen-Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tristan
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2101
Age : 28
Localisation : Liverdun
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Mer 11 Fév - 19:08

MétaZét a écrit:
Toujours par rapport à cette question de la pudeur au Moyen-Âge, il me semble bien avoir entendu parler de processions religieuses qui se déroulaient en habit d'Adam et Eve... Ce qui serait à l'appui d'un Moyen-Âge pas spécialement pudibond, si quelqu'un (un spécialiste ?) peut me confirmer cette information.

peut-être dans la tradition du carnaval ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lettres-medievales.over-blog.com/
MétaZét
Villain
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 39
Localisation : Lorraine profonde
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Jeu 12 Fév - 17:43

Tristan a écrit:
MétaZét a écrit:


- Dois-je comprendre que l'amitié homme-femme n'existait pas au Moyen-Âge ?

Je crois qu'elle n'existe même pas de nos jours, mais c'est une opinion très personnelle

Je serais curieux de te voir développer le détail de cette opinion très personnelle.

Selon ce que tu entends par "amitié" et par "n'existe [...] pas", il se peut que je sois pleinement d'accord avec toi ou au contraire en total désaccord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metazet.over-blog.com
Tristan
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2101
Age : 28
Localisation : Liverdun
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Jeu 12 Fév - 18:23

Moi y'en a pas être philosophe, Métazet. Je n'ai aucune notion, et je suis un vrai sauvage. Je vais probablement passer pour un gros con, mais bon, j'en ai l'habitude, alors je tente de définir :

Je ne saurais pas vraiment définir l'amitié. Je pense que ça se vit avant tout. Pour moi, c'est une sorte de relation familiale mais avec une famille que l'on aurait pu choisir.
Je pense que les relations hommes-femmes sont principalement dominées par la sexualité, consciente ou inconsciente. On doit avoir une part animale au fond de nous qui dit "femme=reproduction". Après, bien sûr, on peut surmonter cet aspect, et discuter et fréquenter une nana ou un homme sans lui sauter dessus, mais je ne crois pas que l'on puisse entretenir les mêmes relations, la même profondeur d'amitié qu'avec une personne du même sexe que soi, tout simplement parce qu'il y a cet arrière-plan physique et biologique.
Personnellement, j'ai eu de très bons amis, que je considérais presque comme des frères, mais je n'ai jamais eu de véritable amitié avec des femmes, du moins pas comme avec ces amis hommes
Ce qui m'amène à croire également qu'il y a une incompatibilité fondamentale entre hommes et femmes, pas à cause des vieux clichés du foot et des films sentimentaux, mais parce que leurs relations sont "parasitées" par le corps.
En gros, je crois que la "véritable" amitié ne peut exister qu'en dehors de toute sexualité.

Voilà, c'est très terre à terre et antiphilosophique. Tu peux me traiter d'abruti, de primaire, de macho, tout ce que tu veux.
Par contre, je suis toujours prêt à voir les choses autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lettres-medievales.over-blog.com/
MétaZét
Villain
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 39
Localisation : Lorraine profonde
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Jeu 12 Fév - 19:08

Etant moi-même adepte de philosophie terre à terre (eh non, la philosophie ne consiste pas [uniquement] à se branler la nouille tout en fumant des pétards et en se gargarisant de beaux mots), je suis pleinement satisfait de ta réponse.

Je suis assez (beaucoup ?) d'accord avec ceci :

Citation :
Je pense que les relations hommes-femmes sont principalement dominées par la sexualité, consciente ou inconsciente. On doit avoir une part animale au fond de nous qui dit "femme=reproduction". Après, bien sûr, on peut surmonter cet aspect, et discuter et fréquenter une nana ou un homme sans lui sauter dessus, mais je ne crois pas que l'on puisse entretenir les mêmes relations, la même profondeur d'amitié qu'avec une personne du même sexe que soi, tout simplement parce qu'il y a cet arrière-plan physique et biologique.

Pour ma part, cependant, je dirais que l'amitié homme-femme existe (je parle d'une amitié un tant soit peu solide), mais que (dans la plupart des cas), elle tend à devenir, ou elle n'est jamais que, de l'amour dont l'expression physique est contenue (donc un amour frustré) pour des raisons de convenance sociale (et éventuellement de non-réciprocité). Maintenant, on peut en avoir conscience ou non.

Sauf si un au moins des protagonistes est particulièrement laid, ou est homosexuel, je pense que c'est comme ça que ça fonctionne.

Remarque, peut-être que cette frustration, si on ne parvient pas à la gérer, peut avoir des incidences sur la qualité de la relation amicale, ce qui irait dans ton sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metazet.over-blog.com
Tristan
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2101
Age : 28
Localisation : Liverdun
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Jeu 12 Fév - 19:26

MétaZét a écrit:

Pour ma part, cependant, je dirais que l'amitié homme-femme existe (je parle d'une amitié un tant soit peu solide), mais que (dans la plupart des cas), elle tend à devenir, ou elle n'est jamais que, de l'amour dont l'expression physique est contenue (donc un amour frustré) pour des raisons de convenance sociale (et éventuellement de non-réciprocité). Maintenant, on peut en avoir conscience ou non.

D'accord avec toi. Je ne nie pas totalement la possibilité d'une amitié homme-femme. Je dis simplement qu'elle sera beaucoup moins profonde, moins "vraie". Mais personnellement, et je n'ai aucun argument de choc à déballer, je vois cette frustration (celle de la sexualité, que je considère comme inconsciente ou du moins instinctive, pas de l'érotisme) comme un frein, une barrière, un élément qui fragilise les bases de l'amitié.

MétaZét a écrit:
Remarque, peut-être que cette frustration, si on ne parvient pas à la gérer, peut avoir des incidences sur la qualité de la relation amicale, ce qui irait dans ton sens.

cf supra (ouah ! du latin) :-)


MétaZét a écrit:
Sauf si un au moins des protagonistes est particulièrement laid, ou est homosexuel, je pense que c'est comme ça que ça fonctionne.

Tu as oublié le paramètre "alcool", dont l'importance n'est pas des moindres...


Ah, et pour la philo "branlage de nouille", je suis assez d'accord avec toi. Le peu que j'y connais, je le connais via certaines résonances artistiques et littéraires (ce qui m'intéresse principalement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lettres-medievales.over-blog.com/
MétaZét
Villain
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 39
Localisation : Lorraine profonde
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Jeu 12 Fév - 20:00

Bien bien, je suis donc d'accord avec toi, tu es d'accord avec moi, et nous sommes d'accord avec nous Smile

Juste une ch'tite remarque sur le paramètre "alcool", car il a un double effet paradoxal sur l'activité sexuelle : désinhibiteur et réhausseur de libido (ou brouilleur perceptif si tu préfères), certes ; mais également ramolisseurs de certains organes dont l'implication sexuelle, quoique facultative, reste importante Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metazet.over-blog.com
Tristan
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2101
Age : 28
Localisation : Liverdun
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Jeu 12 Fév - 20:04

oui. mais chez moi ça n'exalte pas la libido, juste la connerie. Alors les organes, je m'en fous un peu... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lettres-medievales.over-blog.com/
Godefroy de Nancey
Chancelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Jeu 12 Fév - 22:37

Tristan a écrit:

Je pense que les relations hommes-femmes sont principalement dominées par la sexualité, consciente ou inconsciente. On doit avoir une part animale au fond de nous qui dit "femme=reproduction".
En effet, et c'est typiquement masculin ; il y a une raison physiologique à cela : cela tient à la constitution du cerveau masculin. Si l'on observe de près un cerveau masculin, voici ce qu'on peut voir :


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
Tristan
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2101
Age : 28
Localisation : Liverdun
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Ven 13 Fév - 0:18

idiot bête Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lettres-medievales.over-blog.com/
Tristan
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2101
Age : 28
Localisation : Liverdun
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Ven 13 Fév - 0:27

Moi j'ai ce schéma pour les différentes glandes du cerveau :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lettres-medievales.over-blog.com/
Godefroy de Nancey
Chancelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 3167
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Ven 13 Fév - 0:31

Oui, ça corrobore... C'est bien de croiser les sources scientifiques sur le sujet...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
Tristan
Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2101
Age : 28
Localisation : Liverdun
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   Ven 13 Fév - 0:33

oui, comme quoi la glande de visée de la cuvette existe bel et bien, contrairement à ce qu'ont pu dire nos copines.
La vérité scientifique avant tout ! moi je vous le dis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lettres-medievales.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amitié au Moyen-Âge   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amitié au Moyen-Âge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?
» REMERCIEMENTS A TOUS NOS AMIS POUR LEURS APPUIS ET AMITIÉS
» Statistiques cumul de neige moyen
» Des Ovnis au Moyen-Age
» Terre Plate et Moyen Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des compagnons de Valérien :: Reconstitution :: Histoire-
Sauter vers: