Le forum des compagnons de Valérien

Association de reconstitution de la période 1180-1220 aux alentours de Nancy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mystère de Saint Valérien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zenodora
Ménestrel


Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
Localisation : Sarrebourg
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Le mystère de Saint Valérien   Dim 14 Jan - 0:40

Ce soir, je me décide enfin à poser de manière ostentatoire une question qui me tarabuste depuis trop longtemps, et à laquelle je n'ai eu jusqu'à présent que des réponses évasives.

QUI ETAIT SAINT VALERIEN ? Et pourquoi avez-vous donné ce nom-là à l'association ?

Cette fois, vous ne pouvez plus vous défiler ! J'attends des réponses claires et précises ! Et n'essayez pas de flooder pour dévier la conversation !

J'attends...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zenodora.wordpress.com
Gauti
Divinité Quadrinitaire Unique


Nombre de messages : 652
Localisation : Strasbourg/Nancy
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Le mystère de Saint Valérien   Dim 14 Jan - 0:43

St Valérien c'étais le mari de St-Cécile me semble t'il, mais je laisse les historiens de la religion faire leur speach sur sa convertion et sa vie plus que turbulante remplie d'apparition d'anges et d'autres trucs semblables.

_________________
Gauti
A cul foireux, toujours merde abonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand de Marseivilla
Intendant


Masculin Nombre de messages : 1944
Age : 33
Localisation : Metz
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère de Saint Valérien   Dim 14 Jan - 22:01

Alors pour le nom de l'asso, c'est un choix disons à l'applaudimètre. On avait choisi clairement de mettre le mot compagnie ou compagnons, et le nom d'un Saint mal connu et deja mort au Moyen Age, pour rappeler que nous serions une troupe de pélérins transportant des reliques. Le nom de Valérien convenait à tous.

D'après la légende dorée de Jacques de Voragine (XIVe siècle) dans le passage sur Sainte Cécile : Saint Valérien est le mari de sainte Cécile. Celle ci etait une noble romaine, chretienne depuis l'enfance et accompagnée d'un ange bien entendu invisible à tous. Lors de la nuit de noce elle informe son mari qu'elle est suivie par un ange, et que si il cherche à lui faire trahir ses voeux de chasteté, il le tuera. Valérien demande à voir cet ange. Le seul moyen est de se faire baptiser, en l'occurence par l'evêque de Rome, Urbain qui est condamné à mort et se cache donc dans les catacombes, le long de la voie appienne. Il se converti et rentre chez lui. Sa femme parle avec l'ange qui leur offre deux couronnes invisibles de Lys et de Rose, et qui demande à Valérien ce quil veut. Il lui répond seulement qu'il veut faire connaitre la bonne parole à son frère Tiburce et l'ange lui promet que son frère et lui seront au coté de dieu avec les palmes du martyr. Tiburce, après quelques question sur la trinité du dieu unique accepte de se faire baptiser.
Comme ils sont riches, ils dispensent de larges aumones, et procurent des sépultures aux martyrs que Almachius le préfet de Rome fait tuer. Intrigué, le préfet les convoquent pour les interroger. Les réponses des deux frères sont claires, ils sont chrétiens et refusent de sacrifier aux Dieux romains, ce qui les condamne à mort. Ils sont confiés pour la nuit à la garde d'un certain Maxime qu'ils envoient à l'éveque afin qu'il voit l'ange et les couronnes lui aussi. Il s'execute et ses hommes ainsi que les bourreaux l'imitent. Le lendemain, les deux frères sont emmenés devant une statue de Jupiter auquel ils refusent de sacrifier. Ils sont décapités (car ils sont nobles), et des anges emmènent leurs ames vers les cieux. Apprenant que Maxime s'est converti, Almachius le fait aussi executer et Cécile l'enterre aux cotés des frères.

Pour la datation, on peut estimer sans chercher que cela se déroule aux alentours de la fin IIe, ou IIIe siècle pendant les persecutions de Dèce, Valérien (un autre) ou Diocletien. En cherchant on trouvera surement les dates du prefet Almachius pour affiner.
On peut penser que c'est assez tardif, plutot Diocletien, car le rite de bapteme a l'air de se passer très vite alors que les premières communautés chretiennes etaient très fermées et demandait des mois voire des années avant d'accorder le bapteme, mais c'est peut etre une simple méconnaissance des hommes du XIVe siècle.

_________________
Français je ne veux, Allemand je ne puis, Lorrain je suis. Enfin en ce moment, Allemand, je peux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://compagnonsdevalerien.over-blog.com
Zenodora
Ménestrel


Féminin Nombre de messages : 413
Age : 32
Localisation : Sarrebourg
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère de Saint Valérien   Lun 15 Jan - 23:49

Merci ! Ma curiosité est satisfaite !

N'empêche que si Johann se met à faire le bourreau, on va finir par se demander auquel des deux Valérien le nom de l'association fait référence... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zenodora.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mystère de Saint Valérien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mystère de Saint Valérien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mystère des 30 ans de vie cachée du Christ...
» juin 1940 ,saint valéry en caux 70 e anniversaire
» Programme Maternelle
» Quelques photos... 2
» Panzerbefehlswagen III Ausf E de Rommel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des compagnons de Valérien :: La cour :: Divers-
Sauter vers: